Uncategorized

L’ICSA émet de sérieuses réserves sur la proposition relative à la régulation de la pollution générée par l’aviation internationale : cinq façons de sauver l’accord

Contact: Ben Rubin I Courriel : brubin@climatenexus.org I Téléphone : +1 201 779-5090

Les représentants de 191 pays prendront une décision déterminante quant à la pollution qui sera générée par l’aviation à l’avenir. Cela, lors de l’Assemblée de l’OACI, qui aura lieu du 27 septembre au 7 octobre à Montréal. La dernière version de l’accord proposé a été diffusée environ un mois avant la tenue de cette Assemblée. L’ICSA, la seule coalition de la société civile accréditée comme observateur aux travaux de l’OACI, a de sérieuses réserves au sujet d’un régime mondial de mesures basées sur le marché (en anglais : GMBM) qui reposerait sur la participation volontaire et révocable des États. Elle s’inquiète aussi de la faiblesse des protections environnementales.

Cliquez ici pour télécharger le document complet.